LE BON SENS DOIT EMPORTER !

Par admin. Publié dans DÉBATS  |  
TOP del.icio.us digg
20091028170114(1)

3 appareils proches dans le circuit

Il y a quelques semaines, un ami pilote amenait le DA20 de son club à Persan pour entretien. J’avais promis de le voir à l’aéroport, même tôt le matin. En arrivant à Persan-Beaumont, je l’ai vu au-dessus de Chambly et j’ai allumé ma radio pour l’écouter. Il a fait ça comme à son habitude, une vraie communication A/A, pour indiquer sa position et son intention à chaque point important de son trajet afin de prévenir les autres, car c’est bien le but : assurer la sécurité de tout le monde autour d’un aéroport non-contrôlé. Même s’il y a personne me disais-je, lorsque j’aperçois en rentrant dans l’enceinte de l’aérodrome un avion faisant des tours de piste, en tout silence. On dit que le silence est d’or, mais pas dans ces cas-là. Etonnant stratégie de la part de ce pilote de ne rien dire sur la fréquence.

Il faut savoir que même en dehors du bon sens qui doit imposer une communication A/A dans ce type d’aérodrome, il est expressément indiqué dans la carte VAC de LFPA, page TXT01, que l’aérodrome est réservé aux aéronefs (ACFT) munis d’une radio. Maintenant, est-ce que ce pilote, et tant d’autres d’ailleurs, a estimé qu’il en était « muni » dans son avion, mais n’avait pas l’obligation de « l’utiliser », j’espère que non. Le bon sens dicte que non aussi.

Quelques temps après, deux instructeurs sur l’aérodrome, l’un faisant faire des encadrements et l’autre des tours de piste à leur élève respectifs, se sont trouvés proches à l’arrivée en finale sur la 28 en dur. Celui qui était devant a décidé de remettre les gaz, en disant « de toute façon il y a un autogire juste devant en courte ». Or, le pilote de cet autogire ne communiquait absolument pas sur la fréquence, il tournait juste, pensant peut-être qu’il était dans son jardin privatif (voir  la vidéo de cette séquence sur DailyMotion : http://www.dailymotion.com/video/xayzbi_encadrement-sur-la-28-a-persan_sport).

Même type de scénario le mercredi dernier 28 octobre 2010. Un ULM fait des tours de piste à sa guise sans même respecter le circuit et sans utiliser sa radio dont il est sensé être muni. Un des instructeurs également en tour de piste avec son élève se trouve dans une situation délicate avec lui et décide de déclarer un AIR/PROX (voir la vidéo de la séquence sur DailyMotion : http://www.dailymotion.com/video/xaz1yi_tours-de-piste-a-persan-et-un-ulm_sport).

Chers pilotes d’ULM, d’autogires et même d’avions, vous qui n’utilisez pas votre radio : le bon sens doit emporter. Le seul moyen d’assurer la sécurité des usagers de cet aéroport que nous aimons fréquenter est de respecter les règles communes à tous. Il y va de la vie des gens. Vous ne pouvez pas, par votre ignorance ou pire, par votre je-m’en-foutisme, mettre en péril tout un environnement aéroportuaire incluant des hommes et des femmes.

Le bons sens demande le respect des règles.

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Leave a Reply


echotango